Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Mise à la retraite : quelles procédures en fonction de l'âge du salarié ?

Travail / Mise à la retraite / Par Alexia.fr , Publié le 14/02/2018 à 16h18
partages
Partager
Twitter
Partager

En matière de retraite, il est essentiel de différencier la situation du salarié qui demande à partir de la situation où c’est l’employeur qui souhaite le départ de son salarié. Dans cette deuxième situation, on parle de mise à la retraite. Quand et comment l’employeur peut-il prononcer cette mise à la retraite ? L’âge du salarié influe directement sur les possibilités de l’employeur.

Pas de mise à la retraite avant 65 ans

L’employeur n’a pas le droit de mettre à la retraite un salarié âgé de moins de 65 ans. Que peut faire alors l’employeur ? Il lui reste les possibilités classiques s’il souhaite rompre le contrat de travail, à savoir mettre en œuvre une procédure de licenciement ou proposer au salarié une rupture conventionnelle individuelle.
Attention, cette limite d’âge de 65 ans passe à 67 ans en fonction de la date de naissance du salarié concerné. Il faut prendre comme repère l’âge auquel le salarié peut en principe bénéficier d’une retraite à taux plein : âge augmenté par tranche de 5 mois pour les salariés nés entre 1951 et 1955 pour atteindre 67 ans.

Une mise à la retraite qui doit être acceptée entre 65 ans et 70 ans

Si le salarié atteint l’âge minimum pour bénéficier en principe d’une retraite à taux plein, il devient alors possible pour l’employeur d’envisager une mise à la retraite. Plus qu’à se lancer ? Pas tout à fait, des étapes préalables étant nécessaires.
La première étape est de vérifier que le salarié dispose bien du droit à une liquidation de sa retraite à taux plein. Le salarié doit remettre à son employeur un relevé de carrière, accessible auprès du site internet lassuranceretraite.

La seconde étape : l’employeur doit demander « la permission » au salarié de le mettre à la retraite ! Faute de l’accord donné par le salarié, l’employeur doit oublier l’idée de la mise à la retraite. Il peut toutefois renouveler sa demande une fois par an jusqu’au 70ème anniversaire du salarié. L’employeur dispose donc de 5 tentatives avant les 70 ans du salarié pour le mettre à la retraite de façon anticipée.
La demande doit être envoyée par l’employeur 3 mois avant la date de l’anniversaire du salarié. Le salarié dispose d’un mois à compter de la réception de la demande de l’employeur pour exprimer son refus. Son silence au bout de ce délai permet à l’employeur de déclencher la procédure de mise à la retraite.
En cas d’acceptation du salarié, la procédure est ensuite identique à celle prévue pour les salariés âgés d’au moins 70 ans.

Une mise à la retraite sans échappatoire à partir de 70 ans

Une fois le salarié ayant atteint les 70 ans, la mise à la retraite relève du seul choix de l’employeur. Plus besoin d’avoir l’accord du salarié ni d’obtenir un relevé de carrière !
L’employeur peut donc à tout moment à compter de ces 70 ans déclencher une procédure de mise à la retraite. Il lui suffit de faire parvenir au salarié un courrier recommandé avec avis de réception l’informant de sa mise à la retraite, de la durée du préavis à réaliser et de la date du terme du contrat.
Ne pas oublier de remettre au salarié l’ensemble des documents de fin de contrat ! Si le solde de tout compte est toujours remis, certains employeurs oublient de remettre au salarié mis à la retraite le certificat de travail ainsi que l’attestation Pôle emploi.

Une question en droit du travail ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
5 janv. 2018 ... Un employeur peut prononcer la mise à la retraite d'office d'un ... il peut lui proposer une...
19 avr. 2018 ... Le départ en retraite demande d'avoir atteint l'âge légal. ... des dispositions de l' accord...
Si nous préférons la séparation au divorce, au moment de la retraite celui qui a une petite pension pourra t...
Une question en droit du travail ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je me suis fais opéré du genou ménisque après un at j'ai eu un contrôle du médecin de la cpam qui me dit ok pour la...
Résolue par Maître NABET
L'employeur peut-il remettre la lettre de convocation à sanctions à son employé en main propre ? ...
Résolue par Maître NABET
Salaire toujours en retard-5 a 10 jours apres mes colegues pas de visites med d,embauche ni depuis--apres la visite que...
Résolue par Maître NABET

Avocats les plus actifs
en droit du travail

1
Maître SABRINA BOUBETRA
Maître SABRINA BOUBETRA
16 problèmes résolus
2
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
14 problèmes résolus
3
Maître Alexandra THEODOROPOULOS
Maître Alexandra THEODOROPOULOS
12 problèmes résolus
4
Maître Hélène TISNERAT
Maître Hélène TISNERAT
7 problèmes résolus
5
Maître Valentin LE DILY
Maître Valentin LE DILY
6 problèmes résolus