Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

4 questions sur la notion d'intérêt de l'enfant

Divorce / Enfants / Par Alexia.fr , Publié le 20/11/2018 à 17h09
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

L’intérêt de l’enfant est une notion fondamentale du droit de la famille. Cet intérêt doit en effet guider toutes les décisions prises en matière d’autorité parentale ou, de façon plus large, lors de tout conflit familial. Lors d’un divorce, c’est ainsi le critère principal que le juge, les ou les parents, devront prendre en compte lorsqu’ils auront, par exemple, à établir le mode de garde. Vous trouverez ci-après 4 questions-réponses pour tout savoir sur le contenu et l’étendue de la notion d’intérêt de l’enfant.

Divorcez en 1 mois dès 180€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Avez-vous des enfants en commun ?
     
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
     
Avez-vous des crédits en commun à rembourser ?
     
Vous, ou votre conjoint, êtes dirigeant ou associé d'une société étrangère ?
     
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Habitez-vous toujours ensemble ?
     
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
     
Votre conjoint a-t-il déjà un avocat ?
     
Vous recherchez en priorité un avocat :
Civilité :
Votre code postal : Téléphone :
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 180€ par époux
Continuer

Qu'est-ce que la notion d'intérêt de l'enfant ?

La notion d’intérêt de l’enfant est une notion fondamentale du droit français qui reste pourtant mal définie. Elle consiste à faire systématiquement prévaloir l’intérêt d’un enfant face à des intérêts concurrents, notamment ceux de ses parents ou des tiers. Le contenu de cette notion recouvre en général le droit de l’enfant à voir garantie sa sécurité physique, psychique, matérielle et morale. L'enfant a également droit à bénéficier d’un environnement propice à son développement et à son épanouissement.

Par quels textes est protégé l'intérêt de l'enfant ?

En droit français, l’intérêt de l’enfant est protégé par de nombreux textes, en particulier les dispositions du Code civil relatives notamment à la filiation, au divorce et à l’autorité parentale. La notion d’intérêt de l’enfant s’immisce aussi dans des domaines plus larges, tels que le droit des étrangers, ou le droit bioéthique, notamment au sujet des questions liées à la procréation médicalement assistée ou à la gestation pour autrui.

Au-delà de sa protection nationale, l’intérêt de l’enfant est également protégé par des textes internationaux, s’imposant au Législateur et aux juges français, tels que la Convention internationale sur les droits de l’enfant (CIDE), adoptée par l’Organisation des nations unies en 1989, ou la Convention sur l’âge minimum d’admission au travail, adoptée par l’Organisation internationale du travail en 1973.

Bon à savoir

En France, le Défenseur des droits s’assure de la bonne application de la CIDE et du respect de l’intérêt de l’enfant. Il peut être saisi par toute personne, y compris les enfants et les adolescents eux-mêmes. Vous pourrez retrouver ici ses coordonnées.

L'intérêt de l'enfant s'impose-t-il au juge ?

L’intérêt de l’enfant est protégé par la loi nationale et supranationale. A ce titre, il s’impose donc au juge qui doit le respecter dans toutes les décisions où il peut être impliqué. Néanmoins, si le juge se doit de préserver l’intérêt de l’enfant, c’est également lui qui en apprécie le contenu et la portée.

Par exemple, lorsqu’une demande d’audition d’un mineur lui est présentée, le juge apprécie si l’enfant en question est bien capable de discernement et si l’audition serait bien conforme à ses intérêts. Même s’il auditionne l’enfant, le juge n’est pas tenu d'abonder dans son sens, et peut prendre des mesures contraires aux souhaits émis par l’enfant, s’il estime que cela est dans son intérêt.

L'intérêt de l'enfant s'impose-t-il aux parents ?

Le Code civil prévoit expressément que « l'autorité parentale est un ensemble de droits et de devoirs ayant pour finalité l'intérêt de l'enfant ». L’intérêt de l’enfant s’impose donc bien à ses parents et prime leurs propres désirs ou besoins. Ainsi, lors d’un divorce ou d’un conflit relatif au mode de garde, le juge décidera en fonction de ce qu’il estime le mieux pour l’enfant, que cela soit conforme ou non aux souhaits des époux. Il pourra d’ailleurs refuser d’homologuer une convention si les mesures envisagées, même d’un commun accord par les parents, lui semblent ne pas protéger suffisamment l’intérêt de l’enfant.

Dans le cas d’un divorce amiable, s’effectuant désormais sans contrôle du juge, les époux devront alors être particulièrement attentifs à bien respecter l’intérêt de leurs enfants. Leurs avocats respectifs se chargeront à ce titre de les conseiller sur le sujet et de vérifier que les solutions qu’ils adoptent soient bien conformes à cet intérêt.

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
28 janv. 2015 ... L'intérêt de l'enfant doit être à l'esprit des parents lorsqu'ils rédigent la convention de...
19 janv. 2018 ... La cour de cassation rappelle par un arrêt du 29 novembre 2017 que l'intérêt de l 'enfant...
27 mars 2018 ... La reconnaissance du droit de l'enfant à s'exprimer et à se faire ... l'intérêt supérieur de...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais...
Résolue par Maître TEISSEDRE
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ca fait 1 an que je suis divorcé ,j'ai pris un avocat depuis quelques mois en atendant que mon ex marie me...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
180 problèmes résolus
2
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
29 problèmes résolus
3
Maître Marine MATHIAUD
Maître Marine MATHIAUD
24 problèmes résolus
4
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
22 problèmes résolus
5
Maître Alban POISSONNIER
Maître Alban POISSONNIER
14 problèmes résolus