Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

L'entretien d'embauche : les formalités à respecter

Travail / Contrat de travail / Par Alexia.fr , Publié le 14/10/2014 à 16h43
partages
Partager
Twitter
Partager

Le Conseil constitutionnel a proclamé le principe du libre choix des collaborateurs par une décision du 20 juillet 1988.

Toutefois, certains salariés sont prioritaires comme les travailleurs handicapés ou encore les salariés licenciés pour motif économiques qui bénéficient d’une priorité de réembauchage.


Le candidat doit avoir au moins 16 ans (sauf exceptions parfois soumises à l’Inspecteur du travail).

L’employeur doit respecter le principe de non discrimination.

Le questionnaire d'embauche

L’employeur doit pouvoir poser des questions aux candidats tout en respectant leur vie privée c'est-à-dire qu’elles doivent avoir pour finalité d’apprécier la capacité du candidat à occuper l’emploi ainsi que ses aptitudes professionnelles.


Le salarié doit répondre de bonne foi.


L’employeur peut exiger du candidat qu’il produise des diplômes notamment lorsqu’ils sont obligatoires pour exercer une profession.


L’employeur doit respecter le principe de non-discrimination. Il ne peut poser des questions sur l’origine politique, raciales, religieuses, relatives à l’appartenance syndicales ou aux projets matrimoniaux du candidat, à un éventuel état de grossesse, à son état de santé, à ses antécédents judiciaires. Le salarié n’est pas tenu de répondre à ces questions.


Ainsi une offre d’emploi ne peut mentionner le sexe, la situation de famille sauf si cet élément constitue un caractère déterminant de l’emploi.


Si le candidat est étranger l’employeur doit vérifier que l’intéressé a une autorisation de travail à moins qu’il s’agisse d’un ressortissant de l’Union Européen, de l’Espace économique européen ou de la Suisse. Si le candidat n’a pas d’autorisation de travail une demande doit être faite.

Piège à éviter !

Si le salarié fournit un curriculum vitae mensongers et qu’il s’avère qu’il n’a pas les compétences effectives pour exercer les fonctions pour lesquelles il a été recruté, il s’expose à un licenciement qui sera justifié.

Les formalités après l'embauche

Un contrat de travail à durée indéterminée est parfaitement valable mais un écrit est conseillé.


Chaque embauche doit faire l’objet d’une déclaration préalable et nominative auprès de l’URSSAF au plus tôt 8 jours avant ou le jour même.


L’employeur doit inscrire l’embauche sur le registre unique du personnel et doit organiser une visite médicale d’embauche.


Cet examen a pour objet de vérifier que le salarié est apte physiquement à exercer les missions qui lui sont confiées, qu’il n’est pas atteint d’une affection dangereuse pour les autres salariés et éventuellement proposer des adaptations du poste.

Une question en droit du travail ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
Une question en droit du travail ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je me suis fais opéré du genou ménisque après un at j'ai eu un contrôle du médecin de la cpam qui me dit ok pour la...
Résolue par Maître NABET
Je suis actuellement en cours de démission de mon poste. mon contrat de travail se base sur 3 mois de préavis. or, je...
Résolue par Maître NABET
Je suis en cdi, depuis le 1 /11/2015 . a l'heure d'aujourd'hui mon employeur ne m'a pas verser mon...
Résolue par Maître CHARTUS

Avocats les plus actifs
en droit du travail

1
Maître Robin Nabet
Maître Robin Nabet
25 problèmes résolus
2
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
22 problèmes résolus
3
Maître Audrey Sanchez
Maître Audrey Sanchez
3 problèmes résolus
4
Maître Constance Chartus
Maître Constance Chartus
2 problèmes résolus
5
Maître Isabelle MAYADOUX
Maître Isabelle MAYADOUX
2 problèmes résolus