Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Pension alimentaire : comment payer moins d'impôts après le divorce ?

Divorce / Pension alimentaire / Par Alexia.fr , Publié le 18/01/2018 à 11h37
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Lors de la détermination des modalités de versement de la pension alimentaire, le critère de sa fiscalité est rarement pris en considération. Or son impact fiscal est plus ou moins important selon sa forme. Voici donc tous les conseils pour payer moins d'impôts au niveau de la pension alimentaire.

Divorcez en 1 mois dès 180€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
    
Avez-vous des enfants en commun ?
    
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
    
Avez-vous des crédits en commun à rembourser ?
    
Vous, ou votre conjoint, êtes dirigeant ou associé d'une société étrangère ?
    
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
    
Habitez-vous toujours ensemble ?
    
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
    
Votre conjoint a-t-il déjà mandaté un avocat pour votre divorce?
    
Vous recherchez en priorité un avocat :
Civilité :
Votre code postal : Téléphone :
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 180€ par époux
Continuer

Bien choisir les modalités de versement de la pension alimentaire

Il existe trois modalités de versement pour l'obligation alimentaire, chacune ayant sa propre fiscalité.

Vous pouvez donc en tenir compte lors de l'établissement de la pension alimentaire afin de déterminer celle qui sera la plus avantageuse fiscalement pour les deux époux :

  • Le versement mensuel d'une somme d'argent : l'un des époux versera tous les mois à l'autre époux une somme d'argent afin de contribuer aux frais liés à l'entretien et l'éducation des enfants.

Dans ce cas, l'époux débiteur pourra déduire de ses revenus les sommes versées.

  • La prise en charge direct des frais : les époux conviennent de se partager tous les frais liés à l'entretien et l'éducation des enfants.

Dans ce cas, l'époux qui remboursera la somme pourra déduire de ses revenus le montant remboursé.

II est donc très important de conserver les justificatifs de remboursement en cas de contrôle fiscal.

  • L'attribution de la jouissance gratuite d'un bien immobilier : l'époux ayant la résidence principale des enfants dispose gratuitement d'un bien immobilier appartenant à la communauté ou à l'autre époux.

Dans ce cas, l'époux ayant perdu la jouissance pourra déduire fiscalement la valeur locative annuelle du logement.

A noter

Le parent créancier devra déclarer fiscalement le versement de la pension alimentaire :

  • Lors du versement mensuel d'une somme d'argent : il devra déclarer les montants perçus au titre de la pension alimentaire.
  • Lors de la pris en charge des frais : il devra déclarer l'intégralité des sommes perçues au titre du remboursement des frais liés à l'entretien et l'éducation des enfants.
  • Lors de l'attribution de la jouissance gratuite d'un bien immobilier : il devra déclarer fiscalement la valeur locative annuelle du logement.

Bien renseigner la date du 1er versement de la pension alimentaire

La pension alimentaire ne peut être déduite de son revenu que lorsqu'elle a été fixée par une décision de justice ou une convention de divorce déposée chez un notaire.

En conséquence, tant que le divorce n'a pas été prononcé, vous ne pouvez pas déclarer fiscalement la pension alimentaire versée ou perçue.

Afin de pouvoir contourner ce problème, il est indispensable de demander à votre avocat de mentionner dans vos actes de procédure la date du premier versement de la pension alimentaire.

Ainsi, vous pourrez déduire de vos revenus l'intégralité de la pension alimentaire versée.

Attention !

La fiscalité de la pension alimentaire ne doit pas être le critère déterminant pour fixer les modalités de la pension alimentaire.

En effet, vous devez également prendre en considération les intérêts de vos enfants, l'entente entre les parents, la situation financière des parents, etc.

Exemples :

  • La prise en charge directe des frais exige une communication entre les parents afin d'éviter que les remboursements deviennent une source de conflit.
  • L'attribution de la jouissance d'un bien immobilier peut être mis en place en cas de revenus instables de l'époux débiteur. Cette solution assure une participation mensuelle à l'entretien et l'éducation des enfants.
Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
1 mars 2018 ... Dès que vous sautez le pas et que vous vous mariez ou pacsez, vous devez établir une...
17 janv. 2018 ... Payer les impôts de son ex-conjoint n'est plus une fatalité. En effet, en principe, les...
15 janv. 2018 ... Les impôts locaux désignent les impôts fonciers, c'est-à-dire les impôts applicables aux...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais
Résolue par Maître TEISSEDRE
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ca fait 1 an que je suis divorcé ,j'ai pris un avocat depuis quelques mois en atendant que mon ex marie me
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Solange SALMON
Maître Solange SALMON
168 problèmes résolus
2
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
60 problèmes résolus
3
Maître Audrey Devader
Maître Audrey Devader
36 problèmes résolus
4
Maître Nurettin MESECI
Maître Nurettin MESECI
34 problèmes résolus
5
Maître Géraldine LABORIE
Maître Géraldine LABORIE
28 problèmes résolus