Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr
Fiche pratique rédigée par Maître Solal CLORIS
Contacter

Reconnu prioritaire mais pas relogé ? Demandez une indemnisation

Administratif / Collectivités territoriales / Par Alexia.fr , Publié le 10/12/2017 à 08h42
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Après des mois d'attente, la commission DALO vous a reconnu prioritaire. Faute de logement, vous avez saisi le tribunal administratif qui a ordonné au Préfet de vous reloger. Pourtant, les mois passent, parfois les années, et aucune proposition sérieuse de relogement ne vous a été faite.


La loi vous permet de réclamer une indemnisation du préjudice subi du fait de ce retard dans le relogement.

Pourquoi demander une indemnisation ?

La procédure indemnitaire est avant tout un moyen supplémentaire à votre disposition pour rappeler au préfet qu'il a l'obligation de vous reloger. D'ailleurs il est fréquent qu'une proposition vous soit faite pendant la procédure indemnitaire.


Le fait d'accepter une proposition de relogement n'empêche pas d'obtenir des indemnités. Le préjudice est lié au retard dans le

relogement. Vous pouvez donc avoir une indemnité même si vous êtes déjà installé dans votre nouveau logement.

Combien puis-je obtenir ?

Tout dépend des conditions dans lesquelles vous avez vécu en attendant que l'Etat remplisse son obligation en matière de relogement. D'où l'importance des pièces que vous allez produire en justice et qui permettront au juge d'apprécier l'étendue de votre préjudice.


Sont pris en compte les éléments suivants : la durée d'attente, les conditions d'hébergement (le logement est-il insalubre ?), l'existence d'une procédure d'expulsion, les problèmes de santé liées aux conditions du logement, le nombre de personne dans le foyer, etc...


En fonction des situations, le juge administratif accorde une somme allant de 500 à 8.000 euros, voir 10.000 euros dans les cas exceptionnels.

Comment se passe la procédure ?

Tout d'abord, il est obligatoire d'adresser au Préfet un courrier intitulé " demande préalable en indemnisation ", dans lequel vous expliquez

les conditions dans lesquels vous vivaient alors que l'Etat a une obligation de relogement. Conservez une copie de ce courrier ainsi que l'accusé de réception.


Le Préfet a deux mois pour vous répondre. S'il ne le fait pas, vous pouvez saisir le tribunal administratif. Le recours à un avocat est obligatoire.

Il préparera la demande d'aide juridictionnelle avec vous ou si vous n'y avez pas le droit, une convention d'honoraires sera signée.

Par Maître Solal CLORIS
Avocat au barreau de Val-de-Marne - Créteil
Contacter
Une question en droit administratif ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
15 avr. 2019 ... L'attribution de la jouissance du domicile familial en cas de séparation de partenaires...
25 mai 2018 ... L'attribution du logement familial demeure un des principaux enjeux du divorce. que ce soit...
20 déc. 2017 ... Lors d'un divorce, les époux doivent notamment se mettre d'accord sur le sort du logement...
Une question en droit administratif ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Comment se procurer une attestation de non recours contre un permis de construire auprès du tribunal administratif ?
Résolue par Maître VIEUILLE
Il y a deux semaines, j'ai obtenu un rendez vous à la préfecture afin de renouveller mon titre de séjour " étudiant
Résolue par Maître TANGALAKIS
Je ne sais pas si j'ai mis mon article dans le bon domaine, j'en serais désolée. ma propriétaire
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en droit administratif

1
Maître Maxime Perrey
Maître Maxime Perrey
4 problèmes résolus
2
Maître Bénédicte Rousseau
Maître Bénédicte Rousseau
3 problèmes résolus
3
Maître AIKATERINI TANGALAKIS
Maître AIKATERINI TANGALAKIS
3 problèmes résolus
4
Maître Baptiste GENIES
Maître Baptiste GENIES
2 problèmes résolus
5
Maître pierre legros
Maître pierre legros
1 problème résolu