Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Comment la pension alimentaire doit-elle être versée en cas de divorce ?

Divorce / Pension alimentaire / Par Alexia.fr , Publié le 20/12/2017 à 15h01
partages
Partager
Twitter
Partager

Lors de la procédure de divorce, la mise en place de la pension alimentaire est une question importante mais souvent mal connue des parents. La pension alimentaire est-elle obligatoirement sous la forme du versement mensuel d'une somme d'argent ? Est-ce que le versement d'une somme d'argent peut être combiné avec une prise en charge directe d'autres frais ?

Divorcez en 1 mois dès 240€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Avez-vous des enfants en commun ?
     
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
     
Avez-vous des crédits en commun à rembourser ?
     
Vous, ou votre conjoint, êtes dirigeant ou associé d'une société étrangère ?
     
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Habitez-vous toujours ensemble ?
     
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
     
Votre conjoint a-t-il déjà un avocat ?
     
Vous recherchez en priorité un avocat :
Vos coordonnées sont confidentielles, elles ne seront transmises qu'aux avocats que vous aurez sélectionnés.
Votre code postal : Téléphone :
 
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 240€ par époux
Continuer

Le versement mensuel d'une somme d'argent

Le mode de contribution des frais liés à l'entretien et l'éducation des enfants le plus répandu est le versement mensuel d'une somme d'argent (article 373-2-2 du code civil).

Ce mode de contribution est le plus courant car il assure une sécurité et une constance dans le versement de la pension alimentaire :

  • Le parent créancier sait le montant mensuel qu'il va percevoir au titre de la pension alimentaire lui permettant ainsi d'anticiper les frais liés aux dépenses de l'enfant.
  • Le parent débiteur connaît le montant de sa contribution aux dépenses nécessaires à l'éducation et l'entretien de son enfant.

Afin de mettre en place le versement mensuel d'une rente, les parents ou le juge déterminent dans la convention de divorce le montant mensuel que le parent débiteur doit verser à l'autre parent (voir : Comment fixer le montant de la pension alimentaire dans un divorce ?).

Il est utile de préciser que la rente doit être versée durant les 12 mois de l'année et ce, y compris lorsque l'enfant réside pendant un mois entier chez le parent débiteur.

Attention !

Le versement de la pension alimentaire (peu importe sa forme) doit être effectué même si le parent créancier empêche l'exercice du droit de visite et d'hébergement du parent débiteur.

En effet, le versement de la pension alimentaire est indépendant de l'exercice du droit de visite et d'hébergement.

La prise en charge directe des frais

Les parents peuvent convenir de mettre en place une prise en charge directe des frais (article 373-2-2 du code civil). Ce mode de contribution à l'entretien et l'éducation des enfants nécessite une bonne entente entre les parents.

En effet, contrairement au versement d'une rente mensuelle qui ne suppose aucun contact entre les parents, lors d'une prise en charge directe des frais, ils doivent s'entretenir régulièrement pour effectuer le calcul des sommes à rembourser.

Afin que cette contribution n'engendre aucun conflit, il est primordial que les parents fixent dans la convention de divorce :

  • Les frais pris en charge par chacun des époux,
  • Le pourcentage des frais pris en charge par chacun des époux,
  • Les modalités de remboursement,
  • Les justificatifs à fournir pour que les frais soient pris en compte,
  • Les dates de remboursement des frais.

En précisant le plus possible les modalités de remboursement des frais pris en charge, les parents diminuent les risques de conflit post-divorce.

Bon à savoir

Les époux peuvent convenir que la pension alimentaire sera mixte.

En effet, ils peuvent mettre en place le versement d'une rente mensuelle et que certains frais sont directement pris en charge.

Ils peuvent également attribuer un droit de jouissance gratuit avec la prise en charge directe des frais.

L'attribution d'un droit d'usage et d'habitation ou le versement d'un capital

  1. L'attribution d'un droit d'usage et d'habitation :

La pension alimentaire peut prendre la forme d'un droit de jouissance gratuit d'un bien immobilier appartenant à l'époux débiteur ou aux deux époux (article 373-2-2 du code civil).

La mise en place de la pension alimentaire sous cette forme est rare.

Elle intervient principalement en cas d'insolvabilité du débiteur, afin que ce dernier respecte son obligation alimentaire sans avoir à toucher à son patrimoine.

  1. Le versement d'un capital à un organisme :

Le juge peut décider que la pension alimentaire prendra la forme d'un capital versé à un tiers (généralement un organisme) qui aura ensuite la charge de le reverser mensuellement sous la forme d'une rente mensuelle à l'enfant (article 373-2-3 du code civil).

Le capital ne peut être versé directement au parent ayant la résidence de l'enfant.

Ce mode de versement de la pension alimentaire est extrêmement rare.

Attention !

La révision de la pension alimentaire ne peut intervenir qu'en cas de survenance d'un élément nouveau (Civ. 1ère, 16 juin 1993).

Ainsi, si un des parents souhaite que le montant de la rente soit réévalué, il devra démontrer soit que ses revenus ou ceux du second parent ont évolué ou alors que les besoins de l'enfant ont changé.

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
Pour les divorces contentieux, c'est en principe le juge aux affaires familiales qui fixe le montant puis les...
20 déc. 2017 ... Ils peuvent définir le montant et les modalités de versement de la pension alimentaire sous...
20 déc. 2017 ... ... les époux doivent déterminer ensemble les modalités de prise en charge ... époux pour...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais...
Résolue par Maître TEISSEDRE
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ca fait 1 an que je suis divorcé ,j'ai pris un avocat depuis quelques mois en atendant que mon ex marie me...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
108 problèmes résolus
2
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
59 problèmes résolus
3
Maître Laurie BOIREAU
Maître Laurie BOIREAU
52 problèmes résolus
4
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
26 problèmes résolus
5
Maître Samy Hamiani
Maître Samy Hamiani
18 problèmes résolus